Van Peteghem: "Avec le CD&V au gouvernement, pas touche à l'indexation automatique"

L'allongement de la durée de vie inquiète trop de gens, a déclaré jeudi le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) dans son discours du Rerum Novarum, événement annuel du mouvement ouvrier chrétien.

Van Peteghem: "Avec le CD&V au gouvernement, pas touche à l'indexation automatique"
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

"Lorsque les familles, les célibataires et les entreprises indiquent qu'ils estiment que faire de leur mieux ne suffit plus, lorsque les gens hésitent entre un plein ou un demi-réservoir, c'est le signe que nous avons un sérieux problème. Non seulement nous échouons dans notre principe que le travail paie, mais nous risquons aussi de perdre ces personnes au profit de partis extrêmes et populistes." Les prix élevés de l'énergie et la hausse de l'inflation poussent certains ménages à double revenu vers les banques alimentaires, a poursuivi le ministre. "Ce qui a été pendant des années un filet de sécurité essentiel pour les plus vulnérables de notre société, menace aujourd'hui de devenir le symbole d'une crise sociale profonde. Je ne peux pas accepter que les libéraux remettent en cause l'indexation automatique à un tel moment. Notre position concurrentielle est importante, mais l'indexation fait office de tampon indispensable et il ne faut pas la démolir. Avec le CD&V au gouvernement, on ne touchera jamais à l'indexation automatique", assure-t-il.

Le ministre estime que la crise du pouvoir d'achat touche aujourd'hui plus fortement la classe moyenne. C'est pourquoi il veut intensifier la lutte contre la fraude fiscale. "Quiconque fraude commet un vol contre le contribuable honnête et exerce une pression injustement élevée sur la classe moyenne qui travaille. Pas un centime n'est payé en impôts sur environ 71 milliards d'euros d'argent noir par an. Des revenus perdus que nous pourrions récupérer en ces temps de crise au profit des familles qui paient équitablement leurs impôts.(...) La lutte contre la fraude fiscale, un combat qui restait au frigo sous le précédent ministre des Finances, est à un niveau record. Un euro que l'on récupère au détriment des fraudeurs, est un euro d'impôts en moins."

"Si nous voulons léguer l'État-providence que nous connaissons aujourd'hui, et que les démocrates-chrétiens ont créé, à nos enfants et petits-enfants, nous devons faire ensemble des choix radicaux. Des choix de réformes de notre marché du travail, de nos retraites et de notre fiscalité. Des choix qui nous garantissent de la croissance économique, renforcent notre modèle de sécurité sociale et s'inscrivent dans la transition climatique", a conclu Vincent Van Peteghem.

Rerum Novarum fait référence à l'encyclique du même nom, publiée en 1891 par le pape Léon XIII. Le document aborde pour la première fois la question ouvrière et est considéré comme la base de la doctrine sociale de l'Église, rappelle le syndicat chrétien CSC.