Les services secrets pourront commettre des infractions pour mener certaines missions

Un projet de loi est examiné et permettra aux agents de la sûreté de l’État et du SGRS plus de liberté d’action.

Bruxelles - Cabinet du ministre de la defense: Ludivine Dedonder (PS) - Ministre de la defense dans le gouvernement De Croo et Wim Robberecht (patron du SGRS) et Amiral
©JC Guillaume
C’est une petite révolution qui s’annonce dans le projet de loi déposé par les ministres Ludivine Dedonder (PS, Défense) et Vincent Van Quickenborne (Open VLD, Justice) et examiné depuis...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité