Défense: "Mettons tous les défis sur la table", plaident les nouveaux co-présidents de Groen

Alors que le gouvernement fédéral débat d'une augmentation de moyens pour la Défense, "mettons tous les défis sociétaux sur la table dans un cadre budgétaire plus large et pesons ce qui est le plus fondamental", a déclaré le tout nouveau co-président des Verts, Jeremie Vaneeckhout, dimanche dans l'émission De Zevende Dag sur la VRT.

Défense: "Mettons tous les défis sur la table", plaident les nouveaux co-présidents de Groen
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

La Belgique s'est engagée, aux côtés des autres États membres de l'Otan, à porter le budget de la défense à 2% de son PIB, ce qui n'a pour l'instant pas été réalisé. Le gouvernement De Croo a toutefois décidé d'augmenter les investissements et vise 1,54% en 2030. Il veut par ailleurs pouvoir annoncer, au prochain sommet de l'Otan à Madrid dans deux semaines, que notre pays atteindra effectivement les 2% en 2035, ce que rejettent les écologistes. Selon eux, il y a déjà eu une augmentation substantielle - 0,5% de plus équivaudrait à 2,8 milliards d'euros par an - et d'autres défis nous attendent.

Les tout nouveaux présidents de Groen, Nadia Naji et Jeremie Vaneeckhout, sont sur la même longueur d'onde, même s'ils ne semblent pas fermer complètement la porte. "Je comprends la logique, mais il y a aussi l'accord de Paris et les engagements internationaux en matière de climat", a ainsi déclaré M. Vaneeckhout. "Nous ne devrions pas réduire la discussion aux seuls traités internationaux en matière de défense", a-t-il ajouté en plaidant pour une discussion sociétale dans un cadre budgétaire plus large.

Enfin, le duo n'est pas non plus favorable à une prolongation supplémentaire des deux réacteurs nucléaires qui resteront ouverts après 2025. "Nous avons conclu un accord en mars qui était très clair. Faisons tout ce que nous pouvons pour ne pas le remettre en question après deux mois. Nous allons être fidèles à cet accord et compter sur nos partenaires pour faire de même", a conclu le nouveau co-président des écologistes flamands.