La Chambre reporte la remise des distinctions de l'ordre de Léopold II

La Chambre n'attribuera pas de distinction de l'Ordre de Léopold II le 30 juin. La conférence des présidents, chargée d'organiser les travaux, a pris une décision en ce sens, a-t-on appris mercredi auprès du chef de groupe Groen Wouter De Vriendt.

La Chambre reporte la remise des distinctions de l'ordre de Léopold II
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

La cérémonie est reportée. Le débat à propos de ces distinctions vit depuis quelque temps. Plusieurs partis trouvent ce concept dépassé. Le nom de cette distinction, Léopold II, pose aussi question en raison du rôle de l'ancien souverain à l'époque de l'État indépendant du Congo au 19e siècle.

La semaine dernière, Eric Van Rompuy avait indiqué ne pas vouloir être "l'homme qui a reçu une décoration de l'ordre d'un des plus grands meurtriers de l'histoire". L'ancien député CD&V a suggéré de renommer cet ordre au nom du roi Baudouin.

Parallèlement au report de la cérémonie, le débat sur l'avenir de ces distinctions sera "sans aucun doute" mené au sein de la commission spéciale qui examine le passé colonial belge, présidée par M. De Vriendt. Groen s'est déjà prononcé en faveur de la suppression totale de ces décorations.

Outre Eric Van Rompuy, l'ancien professeur de droit et député Francis Delpérée et le député Emir Kir, également bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode devaient recevoir une distinction.

Le 30 juin, d'autres personnalités devaient recevoir une distinction de l'Ordre de Léopold, fondé par Léopold Ier. La cérémonie est également reportée. L'ancienne Première ministre et ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès, les anciens ministres Maggie De Block et Pieter De Crem, les députés Nahima Lanjri et Georges Dallemagne ainsi que l'ancienne députée et bourgmestre suspendue de Saint-Trond Veerle Heeren devaient être décorés.

Sur le même sujet