Sérieux coup de semonce pour Maxime Prévot, réélu à la tête des Engagés

Le score de son adversaire à l’élection interne prouve que le parti n’est pas apaisé. Analyse.

Sérieux coup de semonce pour Maxime Prévot, réélu à la tête des Engagés
©BELGA
Ce n'était qu'une unanimité de façade. Le 14 mai, lors d'un congrès à Liège, le manifeste du parti Les Engagés, successeur du CDH, était adopté à l'unanimité. Ce résultat surprenant traduisait mal ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité