"Dur à avaler", "C'est humiliant": la désignation d’Hadja Lahbib provoque une onde de choc au MR

En choisissant Hadja Lahbib, ex-journaliste de la RTBF, comme ministre des Affaires étrangères, Georges-Louis Bouchez a créé la surprise. Par cette décision, le MR se montre féministe, ouvert aux progressistes, à la diversité… Au sein du parti, par contre, c’est la désillusion : de nombreux élus ne comprennent pas que le président du MR ait désigné hors de leurs rangs la personnalité qui succéderait à Sophie Wilmès. Coulisses...

"Dur à avaler", "C'est humiliant": la désignation d’Hadja Lahbib provoque une onde de choc au MR
©BELGA
En adoubant Hadja Lahbib, Georges-Louis Bouchez a bousculé les traditions. L’ancienne présentatrice du JT de la RTBF succède à Sophie Wilmès et fait irruption en politique par une grande porte dorée, celle du ministère des Affaires étrangères. Par cette désignation surprise, le patron du MR envoie un message...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet