Le CD&V fait peau neuve: la structure interne du parti remodelée

Le nouveau président de parti, Sammy Mahdi, a redessiné la structure du CD&V.

Belga
Le CD&V fait peau neuve: la structure interne du parti remodelée
©GUILLAUME JC

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

Le président du CD&V, Sammy Mahdi, a remodelé la structure interne de son parti. Une plus grande centralisation et une meilleure coopération entre toutes les sections constituent le fil rouge du changement. "Le modèle d'auberge espagnol n'est pas efficace", a déclaré Sammy Mahdi mardi au quotidien Het Laatste Nieuws.

Les changements dans la structure du parti ont commencé dès le lendemain de l'élection de celui-ci à la présidence du parti en mai dernier

Le fait que le CD&V ait dû remanier sa propre organisation et sa structure pour la rendre plus professionnelle et moderne était également l'une des recommandations des "12 apôtres", qui avaient été chargés de se pencher sur les causes des mauvais résultats électoraux.

Selon Mahdi, la charpente de l'édifice est sa principale occupation depuis un mois.

"Certains considèrent ces changements comme forts et tranchants, mais ce sont des recommandations qui existent depuis longtemps au sein du parti. L'intention initiale était de changer la structure le 1er septembre, mais nous avons accéléré: les grandes lignes sont déjà en place", a commenté le président des démocrates-chrétiens flamands.

"Le CD&V doit former une seule équipe, pas une addition de baronnies existant côte à côte", a poursuivi M. Mahdi.

Selon celui-ci, le fonctionnement interne du parti a été centralisé. Désormais, les décisions seront prises par un nombre limité de personnes.

"Nous avons moins de cadres et accueillons beaucoup de nouvelles personnes dans notre siège. La structure du parti est désormais plus pyramidale. La coopération entre les groupes parlementaires et le service d'études doit être plus intensive", a-t-il encore dit.

Sur le même sujet