Georges-Louis Bouchez répond à la polémique entourant Hadja Lahbib et s'en prend à deux prédécesseurs

Le voyage polémique d'Hadja Lahbib continue de faire parler.

La Rédaction (avec Belga)
Georges-Louis Bouchez répond à la polémique entourant Hadja Lahbib et s'en prend à deux prédécesseurs
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

Ce vendredi, nous vous relayions l'information selon laquelle la N-VA avait demandé des comptes à l'administrateur général de la RTBF Jean-Pol Philippot afin d'éclaircir la situation autour du voyage polémique d'Hadja Lahbib. Celle qui vient d'être fraîchement nommée ministre des Affaires étrangères s'était rendue en Crimée alors qu'elle était encore journaliste en 2021. Aujourd'hui, ce voyage suscite la controverse (rappel des faits précis ici) et de nombreuses personnalités politiques ont commenté l'affaire.

"Ce bashing absurde et de basse politique doit cesser", a de son côté tweeté le président du MR Georges-Louis Bouchez, parti à l'origine de la nomination de Hadja Lahbib. Le Montois s'en est pris à deux prédécesseurs de l'ancienne journaliste au portefeuille des Affaires étrangères, Karel De Gucht et Willy Claes qui s'étaient exprimés à ce sujet dans Het Nieuwsblad.

"Recevoir des leçons de la part de quelqu'un qui a dû démissionner de l'Otan à cause d'une affaire de corruption dépasse les limites de l'indécence (...) Et que dire du grand Karel De Gucht qui a multiplié les incidents diplomatiques tant il a fait des erreurs ?" "Redevenons un peu sérieux et si certains s'ennuient, qu'ils fassent de vraies analyses sur les enjeux de notre époque au lieu de ce jeu lamentable", a-t-il conclu.