Pierre-Yves Jeholet au sujet de Rajae Maouane: "Cette interview dans les manuels de français est au mieux une maladresse, au pire une faute"

Le ministre-président de la fédération Wallonie-Bruxelles a réagi ce jeudi midi à la présence de Rajae Maouane dans des manuels de français.

Pierre-Yves Jeholet au sujet de Rajae Maouane: "Cette interview dans les manuels de français est au mieux une maladresse, au pire une faute"
©BELGA

Polémique autour du manuel de français "Tangram". La cause ? Une interview de la co-présidente d'Ecolo, Rajae Maouane, présente dans les pages du livre distribué aux élèves du secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Deux points posent question. Tout d'abord, l'écologiste est la seule mandataire politique à figurer dans les pages du manuel. Ensuite, l'interview a été réalisée par deux autrices du livre en question, et non pas par des journalistes professionnels. Il s'agit donc d'un entretien spécifiquement réalisé pour l'occasion.

S'interrogeant sur la propagande politique à l'école, la ministre PS de l'Enseignement Caroline Désir a ouvert une enquête dans la foulée. De son côté, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet (MR), a rapidement réagi à la polémique sur Twitter, visiblement opposé à la présence de l'interview dans les manuels. "Un éditeur qui diffuse de la propagande politique dans les manuels scolaires n’a pas sa place dans les écoles", a écrit le libéral. "Et avoir accepté cette interview est au mieux une maladresse, au pire une faute.