Décès d'Elizabeth II: les réactions du monde politique belge

Le monde politique belge a rendu hommage jeudi soir à la reine Elizabeth II, dont le décès a été annoncé vers 19h30.

Décès d'Elizabeth II: les réactions du monde politique belge
©PHOTONEWS

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

La plupart des personnalités ont, pour la circonstance, exprimé leurs condoléances en anglais. "La Belgique présente ses condoléances à la famille royale britannique et au peuple britannique. Que SAR la Reine Elizabeth II repose en paix. Pendant plus de 70 ans, elle a été un phare de stabilité et de dignité pour le peuple britannique", a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo.

"Je suis profondément attristée d'apprendre le décès de Sa Majesté la reine Elizabeth. Les Belges l'admiraient pour son immense sens du devoir et son dévouement à son pays", a ajouté la ministre des Affaires étrangères Hadja Lahbib.

"La Reine Elizabeth II ne sera jamais oubliée", a estimé la ministre de la Défense Ludivine Dedonder. Pour le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, "c'est la fin d'une ère, non seulement pour le Commonwealth, mais pour le monde."

Pour le ministre-président wallon Elio Di Rupo, ancien Premier ministre, "pendant ses 70 années de règne, elle a servi avec dignité son pays."

"C'est un pan entier de l'histoire qui disparaît", a renchéri le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. "Son règne fut unique et exceptionnel."

Pour le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet, "la Reine Elizabeth II incarnait le Royaume-Uni à travers le monde. Un destin hors du commun marqué par sa force, son abnégation et son sens du devoir."

"Je salue la mémoire d'Elizabeth II, grande reine d'un grand peuple qu'elle aura servi avec un très haut et très admirable sens du devoir. Le chagrin des Britanniques est immense, à la mesure de cette personnalité si attachante", a réagi le président du PS Paul Magnette.

"Avec le décès de la Reine Elizabeth II c'est un pan de l'Histoire qui disparaît", a estimé le président du MR Georges-Louis Bouchez. "Elle a connu la période où le progrès fut le plus rapide et s'est sans cesse adaptée en préservant l'institution monarchique britannique. Une immense dame s'en va."

La coprésidente d'Ecolo Rajae Maouane a salué "une monarque iconique, qui aura traversé les époques et marqué les esprits. Une femme forte et charismatique nous quitte aujourd'hui."

"Un monument de l'Histoire s'éteint", selon Maxime Prévot, président des Engagés. "Une Dame ayant joué un rôle majeur pour la stabilité et l'identité de la Grand-Bretagne et du Commonwealth durant tant de décennies."

Pour le président de DéFI François De Smet, "la Reine Elizabeth II a traversé l'histoire anglaise, européenne et mondiale avec force et dignité."

"Le Royaume-Uni perd une monarque remarquable, le monde une femme mémorable", a réagi l'ancien Premier ministre Guy Verhofstadt. "Vraiment la fin d'une époque..."

Sur le même sujet