Le retard de traitement des demandes d'allocations-loyers à Bruxelles a été résorbé, selon Nawal Ben Hamou

En juin dernier, la secrétaire d'Etat au Logement avait affirmé que le retard serait résorbé d'ici la fin de l'été.

Belga
Le retard de traitement des demandes d'allocations-loyers à Bruxelles a été résorbé, selon Nawal Ben Hamou
©BELGA

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

Le retard accumulé dans le traitement des dossiers de demandes d'allocations-loyers en Région bruxelloise a été résorbé , a affirmé lundi la secrétaire d'Etat bruxelloise en charge du Logement, Nawal Ben Hamou. (PS). Comme elle le fait régulièrement depuis le début de l'été au sujet de ce dossier qui a suscité pas mal de remous politiques, la secrétaire d'Etat a fait le point sur l'état d'avancement dans le traitement des demandes.

Celui-ci a pris un retard de plusieurs mois, au point que l'opposition a demandé en vain, en juillet dernier, la mise sur pied d'une commission d'enquête parlementaire, voulant vérifier si le retard pris ne s'expliquait pas par d'autres éléments que le retard dans les autorisations de partage de données en provenance du fédéral invoqué par Nawal Ben Hamou. Ce partage est nécessaire en raison de l'option prise d'une automatisation maximale du processus au profit des bénéficiaires.

En juin dernier, la secrétaire d'Etat au Logement avait affirmé que le retard serait résorbé d'ici la fin de l'été.

Lundi, elle a soutenu que tel était le cas. Selon elle, 5.819 dossiers sont en cours de paiement. Parmi ces 5.819 dossiers , 4.783 ménages ont recu l'allocation sur leur compte ainsi que le montant rétroactif; 1036 ménages vont recevoir l'allocation dans les prochains jours, l'ordre de paiement ayant été adressé à Bruxelles finances et Budget.

Toujours d'après Nawal Ben Hamou, 3.509 ménages ne rentrent pas dans les conditions d'octroi en raison de revenus trop élevés (50% des dossiers); de bénéfice d'une autre allocation (18% des dossiers); de l'occupation d'un logement géré par une Agence Immobilière Sociale (15% des dossiers); de la non-inscription sur la liste d'attente d'un Logement social ou d'un nombre de points de priorité trop faible (18% des dossiers).

1.656 ménages ont reçu une demande de complément d'information: soit il manque la copie du contrat de bail; ou les données bancaires; soit l'administration a besoin d'un complément d'information concernant les enfants majeurs à charge afin de pouvoir calculer exactement le montant de l'allocation loyer.

D'après Nawal Ben Hamou, 1.297 dossiers sont en traitement: ils ont été traités mais doivent encore être validés et envoyés pour paiement.

"Au total, 12.281 dossiers ont été gérés par Bruxelles Logement depuis le 28 mars dernier. Aujourd'hui, on peut dire que le retard accumulé est résorbé. Nous sommes arrivés à une gestion DAY to DAY. Depuis le mois de mai 2022, nous constatons une moyenne de 200 à 300 nouvelles demandes par mois", a-t-elle conclu.