Lancement des "tables rondes pour le climat"

Des débats s'ouvrent ce mercredi à Bruxelles autour du climat.

Lancement des "tables rondes pour le climat"
©Bernard Demoulin

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

La ministre fédérale du Climat, Zakia Khattabi, a donné mercredi à Bruxelles le coup d'envoi des tables rondes pour le climat, qui visent une démocratisation du débat et un renforcement de la politique climatique fédérale. Cinq tables rondes seront organisées cet automne autour des thèmes de l'énergie, du transport et de la mobilité, de la fiscalité et de la finance durable, des bâtiments publics et de l'économie circulaire, a détaillé la ministre Ecolo dans un communiqué.

Les parties prenantes, les universitaires et les experts sont invités à réagir sur l'état d'avancement de la mise en œuvre de la politique climatique fédérale 2021-2030 et à proposer des pistes pour des mesures supplémentaires.

"Les résultats de ces discussions joueront un rôle important dans la mise à jour de la contribution fédérale au projet de plan national pour l'énergie et le climat (PNEC 2021-2030)", assure Mme Khattabi. Le projet de cette contribution doit être soumis à la Commission européenne d'ici le 30 juin.

Le gouvernement fédéral s'est fixé pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 55 % par rapport à 1990 d'ici à 2030, conformément aux objectifs du "paquet Fit for 55", de la loi européenne sur le climat et de l'accord de Paris.

"J'ai toujours plaidé en faveur d'un processus inclusif et transparent où tous les acteurs ont la possibilité de partager leurs points de vue, y compris ceux que l'on entend - que l'on écoute - le moins sur ces questions, souvent les plus touchés et parfois ceux qui ont le moins de capacité d'action", a commenté la ministre.

Elle insiste sur le caractère équitable de la transition. À cet égard, une conférence nationale sur la transition juste a été lancée avant l'été pour débattre publiquement des conditions d'acceptabilité de cette transition.