De Croo frileux à l'idée d'entériner durablement la TVA à 6 % pour le gaz et l'électricité

Alexander De Croo a réagi à la demande du président du PS Paul Magnette d'entériner la réduction de la TVA sur le gaz et l'électricité et la prolongation du tarif social durablement. Le Premier ministre estime qu'il ne faut pas creuser le budget de manière structurelle.

Belga avec rédaction
De Croo frileux à l'idée d'entériner durablement la TVA à 6 % pour le gaz et l'électricité
©JC Guillaume

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

Dans plusieurs interviews ce week-end, le président du PS Paul Magnette a déjà plaidé pour que de la réduction de la TVA sur l'électricité et le gaz à 6 % ainsi que le tarif social étendu devraient être concrets jusqu'à la fin de 2023, voire la fin de 2024. "Tant que les prix sont aussi élevés, nous devons aider les gens", a raisonné M. Magnette.

Alexander De Croo est au 16 rue de la Loi depuis 8h30 pour des entretiens bilatéraux avec ses vice-premiers ministres. Les contacts avec les "vices" sont une procédure standard, qui consiste à vérifier quelles sont les attentes et les questions en termes de recettes, de dépenses, de réformes, etc.Dans quelques semaines, il est attendu à la Chambre des représentants pour donner son état de l'Union et le budget belge qui doit être mis sur la table de la Commission européenne. Le défi budgétaire n'est pas mince, le comité de suivi ayant calculé en début de semaine que le budget pourrait atteindre 23 milliards d'euros à politiques inchangées.

Dans l'émission flamande De Zevende Dag, le Premier Ministre De Croo a réagi avec prudence, aux propos de Paul Magnette. Le gouvernement a décidé il y a plus d'une semaine de prolonger la baisse de la TVA et l'extension du tarif social jusqu'à la fin mars, en plus de l'intervention de 200 euros en novembre et décembre sur les factures d'énergie. Pour s'attaquer au problème fondamental des prix de l'énergie, le Premier ministre veut se tourner vers l'Europe. Des mesures ponctuelles pour faire face à la crise sont défendables à ses yeux, mais pour les décisions durables qui creusent structurellement le budget, M. De Croo préfère attendre.

Le président de Vooruit, Conner Rousseau, a réaffirmé dans la même émission que son parti a toujours été favorable à une réduction de la TVA à 6 %, car il s'agit d'un produit de base. Pour le tarif social, Rousseau préconise une réforme. Aujourd'hui, ce taux social est "noir et blanc" - soit vous l'obtenez, soit vous ne l'obtenez pas. Il veut adapter le principe afin que davantage de personnes puissent en bénéficier, mais pas toutes dans la même mesure.