Le CD&V a vendu son siège de la rue de la Loi

Le CD&V a décidé de vendre son siège national situé rue de la Loi au profit de nouveaux bureaux à la Gare Maritime, sur le site de Tour et Taxis, rapporte lundi le Tijd.

Belga
Le CD&V a vendu son siège de la rue de la Loi
©JC Guillaume

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

L'information a été confirmée par le parti auprès de l'agence Belga. Les chrétiens démocrates flamands avaient quitté il y a 25 ans déjà leur siège de la rue des Deux Eglises -qu'ils partageaient alors avec le PSC (devenu par la suite cdH, et plus récemment Les Engagés)- pour le 89 rue de la Loi.

C'est l'ancien président du parti, Joachim Coens, qui avait décidé de mettre le bâtiment à l'encan, mais c'est son successeur, Sammy Mahdi, qui a signé le compromis de vente. L'immeuble a été racheté par le géant belge de l'immobilier Cofinimmo pour 7 millions d'euros.

Le CD&V louera ses nouveaux locaux de la Gare Maritime à la société immobilière Nextensa, contrôlée par le holding belge Ackermans & Van Haaren. Interrogé par le Tijd, M. Mahdi estime que la nouvelle localisation est plus appropriée pour mener le parti là où il entend le conduire.

"Le bâtiment de la rue de la Loi est ancien, il n'est plus adapté aux besoins en matière d'efficacité énergétique et de durabilité, et confine à un travail en silos en raison de son architecture. Choisir un nouveau quartier général pour le parti s'inscrit donc dans la nouvelle dynamique adoptée par le parti", a-t-il confié.

Le déménagement est prévu dans le courant du premier semestre 2023.