Les écoles asphyxiées par la flambée des prix: "On a débranché tout ce qu'on pouvait et diminué la température d'un degré"

Aérer un peu moins, baisser le thermostat, supprimer des boilers, se couvrir davantage… Les écoles font ce qu’elles peuvent face à des factures qu’elles ne peuvent ou ne pourront pas payer. Comment leur donner de l'air ? La question est au centre du conclave budgétaire qui a commencé ce mercredi.

Visit by Ben Weyts to St. John Berchmans College
©Photo News
L’indexation des subventions de fonctionnement versées aux écoles par la Fédération Wallonie-Bruxelles ne suffira pas à compenser la flambée des prix de l’énergie. Le service économique et le service bâtiments...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité