Le politicien flamand et vice-président du Vlaams Belang Filip Dewinter agressé ce samedi soir

La police de Louvain a dressé un procès-verbal samedi soir à l'encontre d'un homme qui s'en est pris au parlementaire flamand et vice-président du Vlaams Belang Filip Dewinter à Kessel-Lo, lors de la présentation de son livre. Après l'incident, l'évènement a pu reprendre.

Leuvense politie schreef pv uit tegen man die Filip Dewinter aanviel
La police de Louvain a rédigé un rapport de police contre l'homme qui a attaqué Filip Dewinter ©BELGA

"Quand M. Dewinter est arrivé, il y a avait une trentaine ou quarantaine d'activistes au centre communautaire", a confirmé le porte-parole de la police de Louvain, Mathieu Caudron. "L'un d'entre eux s'est dirigé vers M. Dewinter et l'a plaqué au sol. Il n'y a pas eu de coups de poings ou de pieds comme M. Dewinter le prétend", a poursuivi le porte-parole. L'élu de l'extrême droite flamande a aussi été bombardé de paillettes.

Selon l'homme politique, la police est arrivée trop tard. Mais M. Caudron réfute aussi ces allégations. "Nous étions présents de manière préventive et nous étions près de M. Dewinter lorsque l'altercation a eu lieu". Les images du média ROBtv, qui ont été diffusées via les réseaux sociaux, attestent bien de la présence policière. Les activistes sont restés mobilisés lors de la présentation du livre devant la maison communautaire et ont cherché à perturber l'évènement pas des chants et de la musique.