Guerre en Ukraine : la Chambre rejette l'incorporation des territoires ukrainiens occupés par la Russie

La commission des Relations extérieures de la Chambre a adopté mercredi à l'unanimité une résolution déposée par le député Theo Francken (N-VA) visant à rejeter l'incorporation des territoires ukrainiens occupés à la Fédération de Russie.

N-VA's Theo Francken pictured during a plenary session of the Chamber at the Federal Parliament in Brussels, Thursday 06 October 2022. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

Le président russe Vladimir Poutine a signé le 30 septembre l'annexion de quatre territoires ukrainiens sous contrôle de Moscou, lors d'une cérémonie au Kremlin. Les annexions des oblats de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporijjia intervenaient après sept mois d'offensive russe en Ukraine et des "référendums" organisés en urgence dans les régions occupées, dénoncés comme des "simulacres" par Kiev et ses alliés, dont la Belgique.

Le 12 octobre, l'Assemblée générale de l'ONU avait déjà condamné avec une large majorité les "annexions illégales" de territoires de l'Ukraine par la Russie, après que Moscou eut opposé son veto sur un texte similaire présenté au Conseil de sécurité. Seuls cinq États ont voté contre : la Russie, le Bélarus, la Syrie, la Corée du Nord et le Nicaragua.

Les députés ont donc appuyé mercredi la position belge. La résolution demande notamment au gouvernement de continuer à traiter, sur le plan diplomatique et consulaire, les territoires occupés et leurs habitants comme s'ils étaient contrôlés de jure par le gouvernement ukrainien. Elle demande aussi "de dénoncer et de suivre toute politique de russification dans les territoires ukrainiens occupés", y compris en Crimée.

Le texte peut être inscrit à l'agenda en séance plénière.