Le Parlement s’apprête à condamner l’Iran pour les crimes d’Etat commis : "Le temps presse"

La Belgique se dresse contre la répression en Iran, suite au décès de Masha Amini.

Capture denis ducarme.JPG
©D.R.

Le 16 septembre dernier, le décès suspect de Masha Amini après son arrestation par la police des mœurs a embrasé l'Iran. Depuis maintenant plus de 6 semaines, un soulèvement populaire a éclaté à travers le pays en faveur de la libération des femmes et contre le régime en place.

Ce mercredi, le député fédéral MR Denis Ducarme va déposer une proposition de résolution visant à condamner la répression du peuple iranien : "La Belgique doit exprimer son soutien ferme et total aux femmes iraniennes et à la société civile qui se bat tous les jours contre un système dictatorial sanglant", clame l'homme politique. "Notre pays doit dès lors condamner fermement l’usage généralisé de la force par les forces de sécurité iraniennes. Notre résolution enjoint également l’Iran à respecter les conventions internationales sur les droits de l’homme qu’elle a ratifié", affirme-t-il.

La proposition est soutenue par les députés libéraux Sophie Wilmès et Benoit Piedboeuf et co-signée par l’Open VLD.

Par ailleurs, Denis Ducarme souhaite ouvrir le débat aux autres partis politique par la voie d'amendements : "Une condamnation de cette importance par la Belgique doit faire l’objet du plus large consensus possible au sein du Parlement. La situation sur place est gravissime, le temps presse. Il faut dès lors aboutir rapidement pour que le texte puisse passer en plénière dans les prochaines semaines", conclut-il.