Ingrid Kempeneers à nouveau bourgmestre de Saint-Trond

La majorité politique à Saint-Trond s'est accordée sur le nom d'Ingrid Kempeneers (CD&V) pour reprendre le maïorat de la cité limbourgeoise.

drapeau belge Belgique Belgium flag nation pays federal politique national mur pierre
Le drapeau belge. ©Jean Luc Flemal

Écouter cet article

Lire d'autres articles audio

Elle succèdera ainsi à Jelle Engelbosch (NV-A) qui, la semaine dernière, avait donné sa démission en tant que bourgmestre faisant fonction.

Ce n'est pas la première fois que l'intéressée ceindra l'écharpe mayorale.

En début d'année, elle avait en effet remplacé l'ancienne bourgmestre Veerle Heeren, suspendue pendant six mois après qu'on eut découvert qu'elle s'était fait vacciner avec des doses excédentaires alors qu'elle n'était pas prioritaire.

Revenue aux commandes, Veerle Heeren avait donné sa démission en septembre dernier après la révélation d'un prêt illicite de la commune à l'un de ses anciens bourgmestres.

Depuis lors, mayorat de Saint-Trond était occupé à titre temporaire par Jelle Engelbosch (N-VA).

Mais ce dernier a annoncé la semaine dernière vouloir faire un pas de côté à la suite d'un rapport de l'agence d'audit flamande pointant une possible fraude de l'élu lors de l'achat d'une parcelle de sa ville.