Le Parlement wallon dans la tourmente après les révélations de dérapages budgétaires: mais qui est responsable?

Les coûts de l’extension du bâtiment sont quatre fois plus importants que prévu. La faute au greffier ? Trop simple.

Le Parlement wallon dans la tourmente après les révélations de dérapages budgétaires: mais qui est responsable?
Quelques semaines après la rentrée parlementaire en Wallonie, un nouveau scandale venait souiller une fois de plus la réputation du monde politique wallon. Visé par une plainte pour harcèlement, le greffier, Frédéric Janssens, était finalement suspendu pour six mois après quelques tergiversations du Bureau du Parlement (président, vice-président(e)s et secrétaires). À l'époque, Le Soir révélait aussi que le coût...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité