L'échevin de Schaerbeek Michel De Herde inculpé pour faits de mœurs et remis en liberté

Il a été entendu par le juge d'instruction.

 L’échevin Michel De Herde a été inculpé d’atteinte à l’intégrité sexuelle commise sur une personne ayant autorité sur la ou les victimes».

L'échevin Michel De Herde (LB - DéFi), échevin du Budget et de l'Instruction publique à Schaerbeek, a été inculpé pour atteinte à l'intégrité sexuelle commise par une personne ayant autorité sur la ou les victimes, a indiqué mercredi après-midi le parquet de Bruxelles, confirmant une information de la RTBF. Après avoir été entendu par le juge d'instruction, Michel De Herde a été remis en liberté sous conditions.

Michel De Herde, échevin à Schaerbeek depuis une trentaine d'années, fait l'objet d'une plainte pour viol depuis septembre, déposée par une étudiante. Une première plainte avait été déposée à son encontre quelques mois plus tôt par l'échevine de la Culture et de l'Égalité des genres et des chances, Sihame Haddioui (Ecolo). Celle-ci a accusé son collègue d'avoir tenu des propos sexistes envers elle mais aussi d'avoir commis des attouchements sur sa personne, lors d'un conseil communal en octobre 2021. Michel De Herde a nié toutes ces accusations.

Lundi matin, le juge d'instruction en charge de cette enquête de mœurs a ordonné une perquisition au bureau et au domicile de l'échevin. Des documents ont été saisis et le suspect auditionné. Il a ensuite été inculpé pour atteinte à l'intégrité sexuelle commise par une personne ayant autorité sur la ou les victimes, mais laissé en liberté sous conditions.

L'avocate de Michel de Herde réagit

L'avocate de l'échevin, Me Mélanie Bosmans, a publié dans la foulée un communiqué, confirmant l'information du parquet et précisant les conditions de libération de son client. "Il a été remis en liberté moyennant le respect de conditions, à savoir: répondre à toutes les convocations, s’abstenir dans le cadre de son mandat de se trouver seul en présence de personnes de sexe féminin, et s’abstenir d’intervenir dans les procédures de recrutement ou de promotion. Aucune autre interdiction professionnelle n’ayant été imposée", lit-on dans le communiqué.

Me Bosmans a ajouté que Michel De Herde "confirme contester formellement les faits". Selon ses dires, l'échevin, "physiquement éprouvé", a été placé en arrêt de travail pour cause de maladie jusqu'au 27 novembre, au minimum.

"Une inculpation n’enlève rien à la présomption d’innocence dont doit bénéficier mon client et lui confère, par contre, des droits, qu’il attendait, dont celui de solliciter des devoirs d’enquête", précise encore le texte.