Crime contre l’humanité ? Génocide ? La Belgique ne s’est toujours pas prononcée sur l’extermination par la faim en Ukraine

Les députés allemands s’apprêtent à voter une résolution qualifiant l’Holodomor de “génocide”. Plusieurs pays l’ont déjà fait. Il est “important que la Belgique ne soit pas la dernière à s’exprimer” sur cette tragédie, appelle Georges Dallemagne.

In this photo provided by the Ukrainian Presidential Press Office, Belgian Prime Minister Alexander De Croo pays his tribute at a monument to victims of the Holodomor, Great Famine, which took place in the 1930's and that killed millions, in Kyiv, Ukraine, Saturday, Nov. 26, 2022. (Ukrainian Presidential Press Office via AP)
Alexander De Croo dépose une bougie aux pieds d'une statue d'enfant victime de l'Holodomor, à Kiev, le 26 novembre 2022 ©Ukrainian Presidential Press Office
Les députés allemands s’apprêtent à voter, mercredi à Berlin, une résolution qualifiant de “génocide” la famine provoquée par le régime de Staline il y a 90 ans en Ukraine. Le Bundestag emboîte ainsi le pas...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité