Sondage : le Vlaams Belang en tête en Flandre, Ecolo à la peine à Bruxelles et en Wallonie

Le Vlaams Belang a pris la tête des intentions de vote en Flandre, selon un sondage. En Wallonie et à la Bruxelles, le PS occupe la première place tandis qu'Ecolo ne parvient pas à reconquérir le terrain perdu et se fait ravir la troisième place dans les deux Régions par le PTB.

Tom Van Grieken (à gauche), président du Vlaams Belang, et Jean-Marc Nollet (à droite), coprésident d'Ecolo
Tom Van Grieken (à gauche), président du Vlaams Belang, et Jean-Marc Nollet (à droite), coprésident d'Ecolo ©D.R

Selon une enquête d'opinion RTL Info/Le Soir/VTM/Het Laatste Nieuws réalisée par l'institut Ipsos, le Vlaams Belang recueille 25,5% des intentions de vote en Flandre, devant la N-VA qui passe à la deuxième place avec 22%. Vooruit est le premier parti flamand de la coalition Vivaldi avec 16,1% des intentions. Ni le CD&V, ni l'Open Vld, parti du Premier ministre dont la secrétaire État au Budget a démissionné il y a peu, ni Groen ne passent la barre de 10%: ils recueillent respectivement 9,6%, 9,3% et 8,7% des intentions de vote. Le PTB-PvdA ferme le rang avec 7,4%.

Notons que ce sondage a été mené du 21 au 29 novembre, c'est-à-dire une dizaine de jours après le meurtre d'un policier à Schaerbeek et durant une période marquée par des incidents dans le centre de Bruxelles après le match Belgique-Maroc.

En Wallonie : le PS en tête du sondage

En Wallonie, le PS conserve sa première place avec 23,7% des intentions de vote suivi du MR avec 20,4% et du PTB avec 17,9%.

Avec 13,1%, Ecolo ne retrouve pas la troisième place qu'il avait gagnée lors des élections de 2019. Les Engagés sont quatrièmes avec 9,1% suivis par DéFI avec 5,3%.

A Bruxelles, la bataille PS-MR

A Bruxelles, le PS est premier avec 21,6% suivi de près par le MR avec 20,3%. A la troisième place, le PTB progresse avec 16,1%.

Ecolo, qui était arrivé en tête dans la capitale aux élections fédérales de 2019, est quatrième avec 13%. DéFI stagne autour des 10%. Les Engagés sont cinquièmes avec 6,1%, et repassent de la sorte au-dessus du seuil de 5%.

Les personnalités politiques préférées : Wilmès, De Croo, Magnette

Prime Minister Alexander De Croo and MR's Sophie Wilmes pictured during a plenary session of the Chamber at the Federal Parliament in Brussels on Wednesday 12 October 2022, to debate yesterday's speech of the Prime Minister to present the government's policy plans for the year. BELGA PHOTO DIRK WAEM

Pour ce qui est de la popularité des personnalités politiques, à la question de savoir qui les électeurs sondés souhaitent voir jouer un rôle important, le trio de tête est composé en Wallonie et à Bruxelles de l'ancienne Première ministre Sophie Wilmès (MR), suivi du Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) et du président du PS, Paul Magnette.

En Flandre, le président de Vooruit, Conner Rousseau, est premier suivi du président de la N-VA, Bart De Wever, et de la vice-ministre présidente flamande Hilde Crevits (CD&V).

Le sondage a été réalisé auprès de 2.604 personnes. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est d'environ 3,1% en Flandre, 3,1% en Wallonie et 4% à Bruxelles.