La rencontre prévue mercredi entre le PS-sp.a de Molenbeek, Ecolo-Groen et le PTB est reportée à la semaine prochaine, a annoncé mardi le chef de file local du PTB, Dirk De Block. "La rencontre prévue avec le PS et Ecolo aura lieu la semaine prochaine. Comme parti démocratique nous voulons prendre le temps de consulter notre base et de venir avec des propositions concrètes", a indiqué l'élu du Parti du Travail de Belgique, via Facebook.


Les représentants des trois formations s'étaient rencontrés une première fois lundi en fin de journée, à l'initiative de la cheffe de file de la liste PS-sp.a, Catherine Moureaux, sortie en tête du scrutin de dimanche.

De source proche des négociateurs, on a appris mardi en fin de journée qu'il avait été proposé au PTB de maintenir la réunion de mercredi, fût-ce pour fixer un agenda de travail.

L'annonce du report via Facebook semble constituer la réponse du PTB à cette proposition.

Catherine Moureaux espère que le report permettra un échange constructif sur du concret

La cheffe de file de la liste PS-sp.a à Molenbeek, Catherine Moureaux, sortie en tête du scrutin de dimanche, espère que le report de la réunion de mercredi voulu par le PTB permettra "un échange constructif autour de propositions progressistes concrètes". Le chef de file local du PTB, 

De source proche des négociateurs, on a appris mardi en fin de journée qu'il avait été proposé au PTB de maintenir la réunion de mercredi, fût-ce pour fixer un agenda de travail.

Les représentants des trois formations s'étaient rencontrés une première fois lundi en fin de journée, à l'initiative de la cheffe de file de la liste PS-sp.a, Catherine Moureaux, sortie en tête du scrutin de dimanche.

"Je prends acte de la volonté du partenaire PTB de reporter la réunion prévue ce mercredi. J'espère que ce report permettra un échange tripartite constructif autour de propositions progressistes concrètes. J'espère également que cela permettra de fixer un calendrier de travail qui agrée l'ensemble des parties", a indiqué mardi soir Mme Moureaux, dans une communication à l'agence Belga.

"Chacun doit mesurer que l'occasion est unique de démontrer que les voix des électeurs comptent, que la gauche peut s'unir et que tous les votes sont utiles", a-t-elle encore dit.