Après avoir décroché un accord au bout de la nuit et après avoir fait rapport au Roi ce mercredi matin, les formateurs Alexander De Croo et Paul Magnette étaient face à la presse, sur le coup de 11h, pour confirmer que les sept partis de la Vivaldi se sont entendus sur un projet de gouvernement. Sans entrer dans les détails de l'accord, le libéral flamand et le socialiste francophone ont manifesté leur satisfaction, ont remercié leurs collègues et ont notamment promis de "corriger le mal que nous avons fait au préalable".

Alexander De Croo, visiblement fatigué, a commis un petit lapsus au moment de saluer le travail effectué par l'actuelle Première ministre... "Sophie Michel". Les yeux fermés et le sourire gêné, le futur locataire du "16, rue de la Loi" s'est immédiatement repris, déclarant : "Ma première gaffe devait arriver. Elle est venue très vite".

Charles Michel s'en est amusé sur Twitter, signalant qu'"il y a assez de problèmes dans le monde pour ne pas en ajouter...". 


A noter également que, lors de ce point presse plutôt détendu, Alaxander De Croo a cité le basketteur Michael Jordan pour souligner le travail d'équipe important qui s'annonce entre les partenaires fédéraux : "Talent wins games, teamwork and intelligence win championships" ("Le talent permet de gagner des matches, le travail d'équipe et l'intelligence permettent de remporter les championnats").


Alors qu'ils remontaient les escaliers du palais d'Egmont à la fin du point presse (après un "check" du coude), les formateurs étaient interpellés par un journaliste qui souhaitait savoir comment le Premier ministre avait été choisi. "Pour le 16, on a tiré à pile ou face. C'est tombé sur Alexander et c'est un excellent choix", a plaisanté Paul Magnette.