Le Premier ministre Alexander De Croo a dit accueillir favorablement l'annonce de la réunion du gouvernement flamand. "Nous ne pouvons pas laisser notre pays se diviser sur la lutte contre le virus. Nous ne le vaincrons que si nous faisons le nécessaire tous ensemble", a-t-il commenté.

"Le virus en Wallonie n'est pas différent du virus en Flandre. Il touche l'ensemble de notre pays. En Flandre aussi les généralistes et les hôpitaux sont fortement mis sous pression", a-t-il poursuivi.

Selon M. De Croo (Open Vld), les entités fédérées doivent, en plus du Fédéral, "prendre les mesures adéquates dans leurs domaines de compétences". "Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons limiter autant que possible la propagation du virus".