Le réquisitoire final à l'encontre des membres de l'association dont le député Dries Van Langenhove (Vlaams Belang) doit encore tomber.

L'instruction fut ouverte après la diffusion, le 5 septembre 2018, d'un reportage de la VRT dévoilant l'existence de groupes de conversation fermés créés par Schild & Vrienden où ses membres s'échangeaient des messages racistes, antisémites et glorifiant la violence.

Durant l'enquête, plusieurs perquisitions ont été menées, notamment au domicile de Dries Van Langenhove, et du matériel informatique a été saisi. Le jeune député d'extrême droite ne peut faire valoir son immunité parlementaire car l'enquête a démarré avant son élection, a précisé le parquet.

Dries Van Langenhove a été auditionné pour la première fois en juin 2019. Après plus de deux ans de recherches, l'enquête est à présent bouclée. Le dossier a été transmis au parquet par le juge d'instruction afin que le ministère public puisse constituer son réquisitoire final.