Au coude-à-coude depuis des mois dans les sondages, la ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) est en train de creuser l’écart sur le président de la N-VA Bart De Wever. 

Dans le dernier baromètre de La Libre/RTBF/Dedicated, elle est assez nettement la personnalité politique la plus populaire en Flandre, avec 36 % d’opinions favorables (stable par rapport au baromètre de mai dernier). 

Le nationaliste (29 %), en perte de deux points, se fait même voler la deuxième place par le vice-Premier ministre CD&V Kris Peeters (31 %). Mais la toute grosse progression est celle de Theo Francken (21 %; + 5 points), secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, qui atteint désormais la quatrième position.

Charles Michel plaît aux Bruxellois

Si la superstar de la politique belge, Maggie De Block, continuer de séduire de plus en plus de Bruxellois (33 %; + 1 point), la progression la plus significative dans la Région capitale est celle du Premier ministre Charles Michel (MR). Avec 27 % d’opinions favorables, il gagne quatre points en trois mois et est désormais troisième du classement, juste derrière le vice-Premier ministre MR Didier Reynders (28 %; stable). De son côté, le président du PS Elio Di Rupo (27 %; – 2 points) sort du podium. Il passe de la deuxième à la quatrième position.

Dur, dur pour Di Rupo

Même en Wallonie, l’étoile d’Elio Di Rupo pâlit. S’il reste la personnalité la plus populaire (avec 37 %), il a perdu deux points par rapport au baromètre de mai, et même six points en un an. Il sent dans son cou le souffle de Maggie De Block (32 %; + 1 point), qui poursuit sa progression linéaire depuis des mois. Enfin, Charles Michel (19 %; + 2) et Didier Reynders (18 %; – 1) sont solides troisième et quatrième.