"Il est reproché à la N-VA de vouloir faire un lien entre la formation d'un gouvernement au fédéral et en Flandre. Lier les deux me semble quand même évident", a affirmé vendredi matin le ministre flamand de la N-VA Ben Weyts au cours de l'émission "De Ochtend" (Radio 1 - VRT). "Je pense qu'il est de notre satané devoir d'exploiter au maximum notre position de force. Nous devons empêcher l'émergence, à l'échelon fédéral, d'un gouvernement anti-flamand. On peut nous reprocher de nous livrer à un jeu de pouvoir, mais il est de notre devoir de veiller à servir au maximum l'intérêt flamand", a commenté le chef de file de la N-VA.

Le ministre flamand en affaires courantes a concédé que son parti ne traversait pas les semaines les plus roses de son existence. "Raison de plus pour faire en sorte d'arriver à un accord qui soit le reflet de notre programme et du signal de l'électeur", a-t-il encore dit.