Des drones seront utilisés, entre autres, pour étudier le comportement au volant, comme l'annonce De Zondag. "Nous voulons étudier le comportement des conducteurs à certains points de circulation. Cela devrait empêcher la création de nouveaux points dangereux, appelés "points noirs"."

Un premier site d'essai sera lancé à la mi-avril, dans le Limbourg (région de transport du Limbourg). Un deuxième suivra peu après en Flandre occidentale (région de transport Midwest).

La ministre ne voit pas immédiatement de problèmes dans le domaine de la vie privée. "Qui est dans la voiture, ou ce que vous y faites, ne nous intéresse pas. Nous voulons étudier le comportement des conducteurs dans certaines situations. Cela permettra d'éviter les accidents."