En raison des volumes records de colis, bpost n'est plus en mesure de livrer tous les colis à votre domicile, avait annoncé vendredi la société postale. Certains clients devront récupérer les colis eux-mêmes dans un point de collecte dans les semaines à venir.

Cette décision a suscité de vives critiques de la part, entre autres, de la fédération commerciale Comeos.

Petra De Sutter l'a annoncé après une concertation avec Bpost, elle souhaite que la société trouve une solution . "Je comprends les réactions inquiètes qui se manifestent désormais face aux mesures spéciales", a déclaré De Sutter samedi. "J'ai consulté bpost et je leur ai demandé de revoir ces mesures par rapport à ces préoccupations légitimes au début de la semaine prochaine."

La ministre a toutefois salué les efforts de l'entreprise par rapport aux circonstances exceptionnelles. "Normalement, ils livrent 270 000 colis, maintenant ils ont près de 600 000 colis. Ils ont déjà recruté 2 000 personnes supplémentaires. Les gens de bpost travaillent dur pour réduire cette congestion. C'est pourquoi l'entreprise cherche des solutions pour pouvoir continuer à le faire,nous pouvons leur en être reconnaissants"