Politique belge

"J'espère retrouver suffisamment de points de notre programme. Mais le CD&V n'est pas un parti d'opposition. Nous sommes un parti de gouvernement", a déclaré lundi Eric Van Rompuy juste avant le bureau du parti, qui se penchait sur la "note de départ" de l'informateur flamand Bart De Wever. Eric Van Rompuy espère également que la note constituera une base pour un projet positif.

"Il est très important que la note soit suffisamment débattue au préalable pour éviter les chamailleries par après", a poursuivi le député Michel Doomst. "C'est toujours le danger, c'est pourquoi nous allons étudier le texte en profondeur."

Le CD&V devra relever "le défi" d'être le visage social d'une potentielle coalition suédoise, ajoute Raf Terwingen, heureux qu'un premier retour des négociations soit présenté lors du bureau de parti. "Je suis curieux de voir comment les négociateurs ressentent cela."