Une proposition de mesures s'est dégagée mardi soir de la réunion du Kern et était sur la table du Comité de concertation ce mercredi matin. Mais la situation est très mouvante. La balle, ce matin, était dans le camp des régions. Et en particulier dans le camp de Jan Jambon, ministre-président flamand. Mardi soir, le Premier ministre a rencontré les ministres-présidents des entités fédérées. La réunion a été plutôt bonne avec les représentants francophones, comme Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En revanche, le ministre-président flamand, Jan Jambon (N-VA), s'est montré plus sceptique. En effet, son ministre de l'enseignement, Ben Weyts, s'est positionné ce dimanche très ferment en faveur d'un maintien des écoles ouvertes.

Les modalités du plan C proposé par le commissaire Corona ont un peu évolué hier soir lors du Kern entre Vice-Premier qui s'est terminé tard.

La bulle de 10 réduite à 4

Dans les discussions du Kern de mardi soir, les discussions ont fortement porté sur le moral des Belges et le coût psychologique des nouvelles mesures. Mardi soir, il a été question en Kern de maintenir la bulle de 10 en extérieur. Le comité de concertation a finalement décidé de réduire à 4 personnes. 

Certains ont plaidé pour supprimer toutes les activités extra-scolaires durant les vacances de Pâques. Mais plusieurs ministres, dont Georges Gilkinet (Ecolo), auraient obtenu un pré-consensus pour que les stages organisés en extérieur soient maintenus, avec toutefois des limites de 10 personnes autorisées.

La fermeture des crèches a également pu être évitée.

Autre élément d'importance: les mesures seront d'application dès ce vendredi 22h et non lundi. Une manière d'éviter la cohue et la foule ce samedi dans les commerces.

Les déplacements non-essentiels seront bien autorisés, contrairement au plan C initialement défini en janvier. La durée de son application sera d'un mois. L'objectif reste d'ouvrir les écoles en présentiel complet le 19 avril et la culture et l'Horeca le 1er mai. "Mais garantir les dates sera difficile, vu l'évolution imprévisible de cette pandémie, avec les variants," nous indique une source gouvernementale.

Les commerces non-essentiels fermés pour un mois... sauf sur rendez-vous

Les commerces non-essentiels pourront ouvrir uniquement sur rendez-vous pendant un mois. Dès vendredi 22h (donc samedi), les magasins essentiels, de type supermarché, restent ouverts mais avec une limite d'une personne par mètre carré et un maximum de 50 personnes. 

Les écoles primaires et secondaires fermeront dès lundi jusqu'au 19 avril, mais les classes de maternelle resteraient ouvertes la semaine prochaine.