La balle ne sera pas restée longtemps dans son camp. Le président du sp.a Conner Rousseau a déclaré avoir transmis une note au trio actuellement en charge des négociations fédérales.

Selon le socialiste flamand, son rapport pourrait servir de base pour débuter des discussions en vue de la formation d'un gouvernement. Actuellement, la coalition envisagée par les présidents du MR, du CD&V et de l'Open Vld est l'Arizona, comprenant ces trois partis ainsi que la N-VA, le cdH et le sp.a.

Georges-Louis Bouchez (MR) avait fait savoir, ces derniers jours, que l'aboutissement des discussions se trouvait entre les mains de Conner Rousseau, à qui il a reproché de ne pas être clair sur ses positions.

Mais avec la remise de sa note, le président du sp.a a changé la donne. Il a également dévoilé quelques points importants de son rapport. Le socialiste flamand a notamment mis l'accent sur une hausse des salaires et des pensions ainsi que sur une plus grande contribution fiscale des grands capitaux et des multinationales. Le parti socialiste flamand ne veut pas d'une hausse des taxes à la consommation.

S'il n'a pas encore rencontré les trois présidents de parti à la tête des négociations, il a tout de même eu une entrevue avec le président libéral. Les deux hommes se sont retrouvés, ce mercredi soir, après s'être mutuellement attaqués sur les réseaux sociaux. "Il n'a pas toujours été gentil avec moi, mais ce pays s'effondre. Je veux des solutions et des discussions", a annoncé Conner Rousseau sur Instagram.