Le confinement est prolongé au moins jusqu'au 19 avril pour faire face au coronavirus. Les règles restent dans l'ensemble identiques, mais les sanctions seront renforcées en cas de non-respect de celles-ci.

La Première Ministre a d'abord adressé une pensée aux familles des personnes décédées des suites du coronavirus. Sophie Wilmès a également remercié tous les belges qui évitent de sortir et respectent les différentes mesures mises en place, ainsi que tout le personnel soignant.

"Des milliers de femmes et d’hommes se battent contre la fatigue, le stress et l’angoisse. Mais ils continuent d’aider les patients. Et je les remercie. La situation ne permet pas encore à chacun de travailler dans les meilleures conditions. Nous essayons d’améliorer cela. Je remercie également les employés de magasins alimentaires, les chauffeurs de bus, les agents de police, les agents de sécurité. J’aimerais pouvoir vous citer tous, vous avez un rôle essentiel. Merci pour ce que vous faites jour après jour ", a-t-elle ajouté.

"Nous constatons un ralentissement de la croissance exponentielle, c’est une bonne nouvelle, mais il ne faut pas relâcher les efforts. Il est trop tôt pour dire que l’épidémie est sous contrôle. Les efforts ne font que commencer. "

Les mesures prises préalablement seront prolongées jusqu'au 19 avril. Ensuite, elles pourront être prolongées encore de deux semaines, soit jusqu’au 3 mai. Les citoyens sont tenus de rester chez eux, sauf déplacements nécessaires et indispensables.

En ce qui concerne l'activité physique en plein air, l'objectif est de rester en mouvement. Il n'est autorisé de rester dehors que pendant le temps de l'activité sportive. Il est interdit de se rendre dans les Ardennes ou à la mer pour la journée, détaille Sophie Wilmès.

"La priorité, c'est la santé des personnes"

" Les sanctions sont et continueront à être appliquées et nous aurons un système de perception immédiate des amendes. Le respect des règles est fondamental ", a averti la Première ministre. " Tout le monde doit jouer le jeu ".

Pour ce qui est des mesures qui touchent le monde du travail, les règles sont similaires. Le télétravail doit être mis en place, c'est une obligation. S'il n'est pas possible, les entreprises doivent respecter les règles de distanciation sociales. Sinon elles doivent fermer. "La priorité, c'est la santé des personnes ". Des contrôles ont été et seront encore organisés pour s'en assurer.

Pour les vacances de Pâques, la règle pour les garderies reste la même. Si ce n'est pas possible, il faudra alors que les enfants gardés ensemble restent ensemble et que les enfants soient pris en charge par des personnes avec qui ils ont déjà eu des contacts.

En ce qui concerne les festivals organisés cet été, aucune décision n'a été prise. "Nous n'avons pas encore réfléchis au festival de l'été, c’est encore un peu trop loin maintenant."

"Aujourd'hui, nous vous demandons du courage et de la patience" a ajouté Sophie Wilmès. "Continuez à prendre soin de vous et à prendre soin des autres", a-t-elle conclu.

Plus de détails sur www.info-coronavirus.be.

© IPM Graphics