Le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD) a convié ce vendredi à 14 heures les ministres-Présidents et les ministres fédéraux et fédérés compétents pour une réunion en vidéoconférence. Mais de quoi va-t-il être question?

Tout d'abord, les politiques vont faire le point sur la situation épidémiologique, encourageante ces derniers jours, et analyser les premiers résultats des mesures anti-Covid. Mais qu’on s’y prépare d’emblée : aucun assouplissement ne devrait être annoncé à l’issue de cette rencontre. Une évaluation des mesures en cours sera faite, mais il faudra sans doute attendre une nouvelle évaluation fin novembre. Mais il sera peut-être question de déjà évoquer comment pourraient se dérouler les fêtes de fin d'année.

Cette rencontre virtuelle sera également l'occasion de faire le point sur la stratégie de testing. Pour rappel, depuis un mois, les personnes asymptomatiques n'étaient plus testées car les laboratoires étaient débordés par le nombre d'échantillons à analyser. La situation s'étant améliorée dans les labos, le gouvernement pourrait revoir cette stratégie et retester les asymptomatiques. D'autant que le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, a décidé d'intégrer les tests antigéniques rapides dans la stratégie globale

Le fameux "baromètre corona", censé servir de guide pour permettre à la population de connaître quasi en temps réel l'état de l'épidémie de covid-19 et à quelles mesures elle doit s'attendre, pourrait également être débattu. On sait qu'il fait l'objet d'un désaccord au niveau politique. L'annonce par le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke d'un report de ce baromètre a été déploré jeudi par le ministre-président francophone Pierre-Yves Jeholet. Ce dernier a réclamé, pour la réunion du Comité de concertation de ce vendredi, de la clarté et de la cohérence sur ce baromètre en lien avec les protocoles déjà convenus, ainsi que sur le rôle des divers organes d'experts.

Si c’est le 1er décembre que la fermeture des commerces jugés "non essentiels" doit en principe être évaluée, nos politiques pourraient déjà évaluer la situation ce vendredi afin de voir quelles commerces pourraient rouvrir en priorité à cette échéance. On pense par exemple aux magasins de jouets, fortement prisés à l'approche de Saint-Nicolas et des fêtes de fin d'année.

Enfin, les participants à la réunion de ce vendredi pourraient également évoquer les modalités de reprise des cours à l'école, fixée à lundi prochain. On vous décortique ici comment cela va se passer.