Le ministre-président flamand Jan Jambon souhaite que la Première ministre Sophie Wilmès déclenche la phase fédérale de gestion de crise face à la propagation du coronavirus dans notre pays, annonce-t-il jeudi. Il a transmis sa demande après avoir rencontré les cinq gouverneurs de province flamands.

Sa demande "relaye celle des provinces", annonce-t-on au cabinet Jambon.

La "phase fédérale" de gestion de crise permettrait de mettre en place des mesures homogènes, coordonnées au niveau fédéral. On éviterait ainsi que certaines provinces n'enclenchent la "phase provinciale" tandis que d'autres ne le font pas, y explique-t-on.

"Si on n'a pas de phase fédérale, certaines provinces flamandes décréteront la phase provinciale", assure le cabinet Jambon.

Passer à une phase fédérale de gestion de crise permet de convoquer différents organes au sein du Centre de crise National, dont une cellule de gestion qui doit normalement être présidée par le ministre fédéral de l'Intérieur.

Mercredi, un autre N-VA, le bourgmestre anversois Bart De Wever, avait appelé à prendre en mains au niveau fédéral la gestion de la crise du coronavirus. Le président de parti avait appelé au déclenchement du plan catastrophe à l'échelle nationale.