Le comité discutera des causes de l'évolution des infections par le Covid-19 dans chaque partie du pays. La Première ministre Sophie Wilmès est arrivée vers 09h20. En fonction des conclusions de la réunion, le Conseil national de sécurité pourrait se réunir plus tôt. Le comité de concertation rassemble les gouvernements fédéral, des Communautés et des Régions. Des experts, notamment régionaux, participent également à la réunion.

Pour rappel, le ministre-président flamand, Jan Jambon, avait demandé à la Première ministre de réunir le Conseil National de Sécurité (CNS) plus tôt que prévu. Dans la foulée, Sophie Wilmès a convoqué ce comité de concertation. Les chiffres de contaminations sont de plus en plus inquiétants depuis début juillet.

Ce qui semble certain, c’est que la cinquième phase du déconfinement et l’extension des bulles de contacts ne sont plus à l'ordre du jour du prochain Conseil national de sécurité. La gestion des potentiels nouveaux foyers et l'augmentation des cas seront au centre de la discussion.