Le gouvernement fédéral et les gouvernements régionaux ont lancé mardi un appel aux communes à réserver les masques aux professionnels de la santé. 

Les médias ont fait état ces derniers jours de communes qui avaient entrepris de réquisitionner des masques ou d'en commander afin de les distribuer à la population dans le but d'empêcher la propagation du covid-19. En Wallonie, le bourgmestre de Mont-de-l'Enclus (Hainaut) a annoncé une telle initiative sur la page Facebook de la localité. Il en a commandé 4.000 exemplaires auprès d'une société privée. Le personnel communal devrait en distribuer 2 par famille dans le courant de la semaine.

"Il est important de réserver les masques pour nos professionnels de santé. Distribuer des masques à la population n'a pas de sens. Le plus important, c'est d'adopter une bonne hygiène de base tout en respectant les mesures supplémentaires. Rester le plus possible à la maison et garder un mètre et demi de distance est le meilleur remède pour contenir la propagation du virus", a commenté le président du comité scientifique coronavirus, Steven Van Gucht, dans un communiqué.

Les ministres fédéraux Philippe De Backer, Maggie De Block et Pieter De Crem ainsi que les ministres-présidents Elio Di Rupo, Rudi Vervoort et Jan Jambon se sont joints à l'appel.

"Nous demandons avec insistance à tout le monde d'arrêter immédiatement de réquisitionner des masques de protection auprès des entreprises. Les mesures sont claires, prévoir un masque pour tous les habitants n'en fait pas partie. Si tout le monde se tient aux mesures prescrites, comme se laver les mains avec de l'eau et du savon et garder une distance d'un mètre et demi, les masques sont inutiles pour la population. Nous devons les préserver pour nos professionnels de santé et les personnes qui font tourner notre économie", ont souligné M. De Backer et Mme De Block en charge du matériel sanitaire et de la Santé publique.