Le Roi a reçu successivement dans la matinée les présidents du cdH, Benoît Lutgen, et de l'Open Vld, Gwendolyn Rutten, et, dans l'après-midi, les présidents de la N-VA et du PS, Bart De Wever et Elio Di Rupo. Comme le veut la coutume, aucun d'entre eux n'a fait de commentaires sur le contenu de leur discussion avec le souverain.



Après ces quatre entrevues, le roi a interrompu ses consultations aux alentours de 16h15 pour pouvoir se rendre au concert de Noël donné au Palais de Bruxelles en remerciement de tous ceux qui ont contribué au bon déroulement des activités royales durant l'année.

Plusieurs présidents de partis n'ont toutefois pas encore été reçus. Jeudi, à 9h, ce sera le tour de la présidente de Groen, Meyrem Almaci, suivie à 10h15 par les co-présidents d'Ecolo, Zakia Khattabi et Jean-Marc Nollet, et à 11h30 du président du sp.a, John Crombez. D'autres consultations auront encore lieu dans l'après-midi.

Jeudi, la Chambre se réunira en séance plénière. Elle devra notamment approuver la loi de finances qui autorise le gouvernement à recourir aux douzièmes provisoires pour assurer la gestion courante de l'Etat.

Le roi devrait faire savoir s'il accepte ou non la démission de Charles Michel avant le début de cette séance.

Se dirige-t-on vers des élections anticipées ou, plus probablement, vers un gouvernement en affaires courantes ? Affaire à suivre...

Le Premier ministre poursuit son travail

Le Premier ministre Charles Michel a quant à lui poursuivi son travail ce mercredi, a indiqué son porte-parole. Le chef du gouvernement a eu des contacts avec plusieurs collègues européens mardi soir et mercredi matin afin d'expliquer la situation politique en Belgique. Après le comité de concertation, qui a permis de conclure des accords sur le Brexit et le climat, Charles Michel prépare le conseil des ministres de vendredi.