Après avoir multiplié les rencontres avec les présidents de parti lundi et mardi, le Roi a reçu à 18h50 en audience spéciale le président du MR, Georges-Louis Bouchez, et le président du CD&V, Joachim Coens. Il les a chargés d'une mission en duo en tant qu'informateurs. Les deux hommes politiques ont accepté. Ils feront un rapport au Roi le 20 décembre.  

C'est une surprise. En effet, on s'attendait plutôt à voir arriver dans le jeu fédéral le président de la N-VA, Bart De Wever. Le CD&V a réclamé ces derniers jours, à de nombeuses reprises, que le président des nationalistes flamands prenne ses responsabilités et assume, par exemple, une mission d'information. Pour rappel, Paul Magnette, le président du PS, a remis son rapport final au Palais lundi matin. 

En choisissant le président du MR et le président du CD&V, le Roi semble vouloir temporiser les choses. Ils devront remettre un rapport au Roi pour le 20 décembre. 

Selon nos informations, les deux nouveaux informateurs vont consulter l'ensemble des partis consultés par Paul Magnette durant sa mission royale (10 au total, dont la N-VA). L'idée serait d'écarter définitivement du processus de négociation les formations politiques qui ne peuvent ou ne veulent participer à une solution pour une nouvelle majorité fédérale.