L'accord de gouvernement conclu par les négociateurs a été publié par les partis flamands.

En version française, voici l'accord quasi définitif, dont certains volets ne sont pas complets.





Il fait en tout 219 pages. Comme le démontre l'illustration de cet article, qui met en exergue les mots les plus souvent utilisés dans l'accord, le texte cite très régulièrement les termes suivants: entreprises, sécurité, concertation, travail et services. Par contre, les mots "Belgique" et "réforme" sont plutôt peu cités pour une déclaration de politique générale d'un gouvernement fédéral inédit.