Ces élections communales se présentaient comme très importantes pour Défi. À Bruxelles, le parti d’Olivier Maingain devait garder la main dans ses bastions historiques (Auderghem, Schaerbeek et Woluwe-Saint-Lambert) et prendre davantage pied à l’ouest de la capitale. Mais cette année surtout, Défi souhaitait s’implanter sur le terrain wallon où il n'avait que 10 conseillers communaux. Le parti comptait beaucoup sur les électeurs de Liège, Charleroi et Namur.

Pas de progrès en dehors des bastions

À tout seigneur tout honneur, Olivier Maingain renforce sa majorité absolue à Woluwe-Saint-Lambert. Il passe à 59,3 %. À Auderghem, la liste du bourgmestre tirée par Didier Gosuin reste en tête avec 47 %, mais elle chute de 16,5 points. À Schaerbeek, Bernard Clerfayt et sa Liste du Bourgmestre se maintient en tête avec 32 % des voix. À Watermael-Boitsfort, l’ancienne bourgmestre Martine Payfa ne peut pas reprendre la maison communale.

Avec près de 22 %, Défi ne réussit pas à rejoindre Ecolo-Groen (35,77 %). À Uccle, la liste Défi tirée par Emmanuel De Bock plafonne à 13 % mais gagnerait un siège. À Molenbeek, le président de Défi Bruxelles, Michaël Vossaert, n’atteint pas les 5 %. Pour le reste, dans les communes bruxelloises, outre quelques avancées dans les communes du nord (à Ganshoren notamment, où Défi obtient 9 %), les déceptions sont nombreuses. À la ville de Bruxelles, il plafonnait autour des 7,55 %, et, surtout, à Ixelles où il chute de 5 points pour atterrir à 7,16 %.

>>> Notre dossier: Communales 2018: quel bilan pour les partis ?

Un petit pied dans la porte wallonne

Olivier Maingain avait annoncé vouloir atteindre les 100 conseillers en Wallonie. Le pari ne semble pas réussi. Défi obtient 4 sièges à Namur, Défi pourrait obtenir un siège à Lasne, Jemeppe, Sombreffe et Waterloo, deux à Fleurus et trois à Sambreville.

En définitive, l’ambiance n’était pas à la fête. Bernard Clerfayt, sur les plateaux télés, affirmait que Défi n’avait pas obtenu les résultats espérés et qu’il faudrait en parler en bureau de parti.