Les opposants à la proposition de loi dépénalisant et assouplissant les conditions de l'avortement ont demandé jeudi un avis du Conseil d'Etat sur des amendements au texte.

La Chambre se prononcera sur la requête après une suspension de séance, vers 17h15. Ensemble, le CD&V, le cdH, la N-VA et le Vlaams Belang devraient réunir les 50 députés nécessaires. Un tel renvoi reportera une nouvelle fois le débat et le vote en séance plénière prévus ce jeudi.