Raté. Deux hommes ont voulu menacer Bart De Wever ce dimanche matin, mais se sont trompés de maison et ont sonné chez les voisins du bourgmestre d'Anvers, rapportent nos confrères du Het Neuwsblad. Les deux badauds, probablement sous influence de l'alcool selon la police anversoise, se sont présentés au domicile des voisins de la famille De Wever à Deurne, pensant sonner chez le nationaliste flamand.

Apparemment armés d'un couteau, ils ont alors menacé les habitants, explique le porte-parole de la police locale d'Anvers, Wouter Bruyns. "Ils ont menacé les habitants et auraient également eu un couteau, mais ils ne l'ont pas utilisé", a-t-il déclaré. Le père de famille a tout de même reçu un coup. 

Les hommes ont pris la fuite et sont activement recherchés par la police, sans résultat pour le moment. La maison de Bart De Wever a été placée sous surveillance.

Ce n'est pas la première fois que le politicien est victime de ce genre d'intimidation. Cet été notamment, l'élu flamand avait fait fuir avec sa carabine un intrus qui se trouvait dans son jardin