Que les 3 partis du gouvernement Wilmès et 7 autres partis se soient accordés sur une approche commune pour faire face au coronavirus peut être une première étape vers un gouvernement fédéral de plein exercice, a affirmé lundi Patrick Dewael (Open Vld), le président de la Chambre et chargé de mission royal, dans l'émission "De Ochtend" sur Radio 1. 

"Je suis convaincu que dans les semaines à venir, nous travaillerons dans un autre climat et que nous pourrons, dans les mois à venir, bâtir un accord de gouvernement complet", a-t-il ajouté. Au terme d'un week-end de négociations, le gouvernement minoritaire de Sophié Wilmès a obtenu l'appui de 7 autres partis afin de faire face à la crise du coronavirus.

"Normalement, pour former un gouvernement, on négocie des jours et des jours sur des sujets difficiles mais l'impact du coronavirus va atteindre un pic dans les jours qui viennent. C'est pourquoi je dis: 'first things first - commençons par le commencement, ndlr - mais ce qui n'est pas interdit est permis. Les politiques vont réapprendre à collaborer et je suis convaincu que ça va faire naître un autre climat qui permettra, dans les mois à venir, de consr-truire un accord de gouvernement complet qui traitera de tout", a expliqué M. Dewael.