Les deux informateurs désignés par le Roi ce jeudi ont réagi devant la presse à leur sortie du Palais royal.

Didier Reynders a commenté la décision du roi Philippe devant les journalistes et au micro de nos confrères de RTL. "Johan Vande Lanotte et moi avons accepté une mission d'information confiée par le Roi. L'objectif est de travailler dans la discrétion dans des contacts politiques. De chercher aussi à identifier un certain nombre de défis qu'il va falloir relever dans les prochaines années. Peut-être de les objectiver. Et de regarder aussi, en contact avec les formations qui essaient de composer des gouvernements régionaux, comment ces formations de gouvernements régionaux évoluent par rapport à la formation du gouvernement fédéral. Ce que je peux vous dire, en tout cas, c'est qu'on va travailler dans la discrétion. Nous aurons donc l'occasion de communiquer à nouveau avec vous très officiellement après le premier rapport que nous ferons au Roi le 6 juin."


Quant au choix du binôme et au travail à réaliser, Didier Reynders se montre rassurant. "Non, ce n'est pas inédit. On a déjà eu l'occasion de voir des formules comme celle-là. Ici, Johan Vande Lanotte et moi-même travaillons très souvent ensemble depuis de très nombreuses années, donc je crois que c'est l'occasion de travailler en totale confiance. Et puis de tenter de voir quelles sont les défis à relever, mais il faut les objectiver. On va faire ce travail avec un certain nombre de partenaires. Mais aussi voir quelles sont les possibilités, les nécessités pour aller vers la formation d'un gouvernement. Et là ce sera le contact avec les politiques, mais comme Johan Vande Lanotte l'a déjà évoqué, il y a eu tellement de déclarations avant et après les élections que maintenant il vaut mieux que ça se fasse dans la discrétion."