Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders risque encore de faire parler beaucoup de lui lors des semaines à venir. Lors d'une intervention au Sénat, il a en effet déclaré, avec une ironie qui ne passera pas auprès de tous, que Molenbeek, commune à forte population étrangère, ne faisait plus partie du royaume de Belgique.

Didier Reynders a été apostrophé par Philippe Moureaux alors qu'il s'apprêtait à répondre à une question du sénateur Danny Pieters (N-VA). Le sénateur qui est aussi bourgmestre de Molenbeek Saint-Jean a voulu revenir avec le ministre des Affaires étrangères sur une autre comparaison que ce dernier avait faite entre la situation en Afghanistan et les routes wallonnes.

Ce matin, sur les ondes de la RTBF, Didier Reynders avait tenu ces propos sur l'Afghanistan, pays dont il revenait de visite: "Leurs routes ne sont pas bonnes... Mais quand on vient de Wallonie, on s'habitue".

Et histoire de garder le même ton, le ministre des Affaires étrangères a répondu ceci à Philippe Moureaux. "J'aurais pu aller à Molenbeek, cela aurait été plus près. C'était plus court pour me déplacer à l'étranger".

Le sens de l'ironie de Didier Reynders risque encore de provoquer des remous dans les prochaines semaines.

D'ailleurs, les premières réactions n'ont pas tardé à tomber sur les réseaux sociaux notamment. "Scandaleux", a réagi la députée bruxelloise Zakia Khattabi sur Twitter. La sénatrice PS Christie Morreale, sur le même canal, parle elle de "dérapage" de Didier Reynders.