Elle doit se prononcer sur la levée d'immunité parlementaire demandée par le parquet général de Flandre orientale. Le parquet général a adressé le mois passé une lettre à la Chambre dans laquelle il demande la levée de l'immunité dont bénéficie le député à la suite des révélations sur le mouvement identitaire d'extrême-droite Schild & Vrienden dont M. Van Langenhove est l'un des fondateurs. Il invoque notamment des infractions aux lois sur le racisme et le négationnisme.

La commission a entendu le procureur général la semaine passée. Lundi, c'était au tour du député qui souhaite que son immunité soit levée afin de pouvoir se défendre devant la justice.

La commission remettra un avis à la séance plénière à qui il appartient de décider à la majorité si l'immunité d'un député doit être levée. Le point devrait figurer à l'ordre du jour de la plénière prévue dans deux semaines. Vu que l'intéressé demande la levée de son immunité, la commission devrait très probablement aller dans ce sens, a-t-on appris de sources concordantes.