Politique belge

Le MR a apporté mardi son soutien à la demande d'Ecolo d'écarter le député Dries Van Langenhove (Vlaams Belang) du perchoir de la Chambre lors de la prestation de serment des 150 députés élus le 26 mai. "Je soutiens cette proposition d'Ecolo compte tenu des faits de racisme pour lesquels ce parlementaire vient d'être inculpé, en espérant qu'un accord puisse être dégagé entre les groupes parlementaires", a déclaré sur Twitter le député et ministre Denis Ducarme.

"Avec cette inculpation en plus, cela devient inacceptable. On ne peut pas laisser un peu plus salir cette institution", déclarait auparavant Mme Khattabi à l'agence Belga. Elle rappelle que M. Van Langenhove a été laissé en liberté sous conditions, l'une d'entre elles étant une visite guidée de la caserne Dossin, du mémorial, du musée et du centre de documentation sur l'Holocauste et les droits de l'Homme à Malines.

En vertu du règlement, le président de la Chambre - il s'agira de Patrick Dewael (Open Vld) - est assisté des deux plus jeunes députés lors de la séance d'installation de l'assemblée. Ces deux élus seront Melissa Hanus (PS) et M. Van Langenhove, fondateur du mouvement d'extrême droite Schild & Vrienden, inculpé lundi par un juge d'instruction d'infractions à la loi sur le racisme, à la loi réprimant les faits de négationnisme, ainsi qu'à celle réglant le port d'arme.